TV

OM : Sampaoli a fait son temps, Garétier l’annonce

Alors que l’OM était lancé dans un exercice très probant, la situation commence, doucement mais sûrement, à se dégrader. 

Campé à la deuxième place avec quatre unités d’avance sur son plus proche poursuivant, l’OM croyait avoir fait le trou nécessaire pour se mettre quelque peu à l’abri. Malheureusement pour les supporters marseillais, leur équipe a connu deux revers et un nul depuis lors. Conséquence de quoi, les Phocéens se retrouvent aujourd’hui à la troisième place avec des poursuivants plus affamés que jamais et une place sur le podium à l’issue de la saison loin d’être garantie. Et celui qui se trouve sous le feu de toutes les critiques devant cette situation, c’est Jorge Sampaoli.

Adoubé pour ses choix audacieux et ses prises de risque, le technicien argentin voit aujourd’hui tout ceci se retourner contre lui. Il faut dire que certaines de ses décisions sont difficilement compréhensibles. La plus discutée est sans nul doute liée à Arkadiusz Milik. S’il a retrouvé une place de titulaire lors du revers concédé à domicile face à l’AS Monaco, l’international polonais a été écarté du onze sans aucune raison durant plusieurs rencontres. De quoi démobiliser l’attaquant prêté par le Napoli ? Pour Geoffroy Garétier, qui s’exprime sur le plateau du Late Football Club, c’est une possibilité qu’il ne faut pas écarter. Surtout, le journaliste estime que l’ancien coach de Séville n’est pas vraiment là pour travailler sur la durée, bien au contraire.

« De toute façon, on le connait, Jorge Sampaoli ne reste pas. C’est un fait. Il reste un an, un an et demi, et après il s’en va. Là où je suis très étonné, c’est peut-être un très grand entraîneur, mais tu as Arkadiusz Milik, qui est ton meilleur joueur, et tu ne fais pas tout pour le mettre dans les meilleures conditions. Le but c’est de le mettre en confiance, donc travaille là-dessus », a déclaré Geoffroy Garétier, celui-ci se montrant, comme beaucoup, très dubitatif sur la gestion de Jorge Sampaoli. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page