TV

PSG : Neymar, Ndombele, Pogba, CR7, l’énorme coup de gueule de Madar

Il ne reste plus que trois jours sur le mercato et le PSG espère toujours dégraisser son effectif pléthorique ainsi que renforcer son milieu de terrain.

On le sait, sous la houlette de Leonardo, le PSG aime particulièrement bouger ses pions sur le marché des transferts à la toute fin. Une fois de plus, cette constatation se confirme durant ce mois de janvier. Pour l’heure, à part les départs sous forme de prêt de Sergio Rico (Majorque) et Rafinha (Real Sociedad), les mouvements rouge et bleu n’ont pas été légions. Et pour cause, le club parisien possède toutes les peines du monde à vendre ses éléments au salaire stratosphérique. Pourtant, les Franciliens doivent absolument vendre, ne serait-ce que pour recruter. Dans cette optique, le nom de Tanguy Ndombele revient avec grande insistance depuis plusieurs jours désormais.

“Non mais il faut arrêter avec le PSG”

Mais outre le cas du milieu de Tottenham, qui pourrait faire l’objet d’un prêt avec option d’achat, le PSG pense aussi à la saison prochaine et est très bien positionné dans la course à la signature de Paul Pogba l’été prochain. L’ancien turinois se trouve, en effet, en fin de contrat en juin prochain avec son équipe de Manchester United. Des pistes qui paraissent alléchantes sur le papier, mais qui ne font nullement saliver Mickaël Madar. Présent sur le plateau du Late Football Club, le consultant estime que son ancien club ferait une grossière erreur en recrutant ces deux joueurs.

« Cela ne vaut pas le coup de faire venir et Tanguy Ndombele et Paul Pogba. Non mais il faut arrêter, le PSG n’a qu’à faire venir Cristiano Ronaldo tant qu’on y est. On prend CR7, on prend Paul Pogba, on a Lionel Messi, on garde Kylian Mbappé, on a Neymar, on a Sergio Ramos… Le PSG a besoin d’un joueur d’un tout autre registre que celui de Paul Pogba » , a pesté un Mickaël Madar très dubitatif quant à la stratégie employée par le PSG sur le marché des transferts. Et on peut comprendre cette frustration tant on a l’impression que le club de la capitale ne tente que des coups sans réels travails de fond au final.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page