TV

TV : 25 €/mois, Téléfoot sans L1… Mediapro sort du silence

Ce mardi, une grande annonce a été faite autour de la Ligue 1. Vu qu’entre 2020 et 2024, soit la prochaine période des Droits TV, la future chaîne Mediapro se nommera « Téléfoot ».

En effet, ces dernières heures, le groupe sino-espagnol a trouvé un accord avec TF1. Lors des quatre prochaines saisons, Mediapro diffusera huit matchs par journée en Ligue 1, et notamment le vendredi soir et le dimanche soir. Pour ce droit premium, en concurrence avec Canal+, qui diffusera les deux autres rencontres du championnat de France, le média déboursera, chaque année, un chèque de 780 millions d’euros. À la rentrée prochaine, la chaîne « Téléfoot » profitera donc de son nouveau partenariat avec TF1 pour offrir le meilleur contenu possible, avec par exemple la nomination du duo de commentateurs Grégoire Margotton – Bixente Lizarazu lors des grandes affiches de la L1. Mais si Mediapro va pleinement bénéficier de cet accord, la Une, elle, n’aura pas tellement d’avantages. Car TF1 n’utilisera aucun contenu, et donc pas d’images de matchs de L1, et notamment pour sa célèbre émission dominicale. Autant dire que les téléspectateurs ne seront toujours pas les grands gagnants dans cette affaire, puisqu’ils devront s’abonner à la future chaîne Téléfoot pour voir la Ligue 1. Une tendance confirmée par Jaume Roures.

« 25 €/mois, c’est un prix bon marché pour accéder à la Ligue 1 »

« L’accord entre Mediapro et TF1 ? Il n’y aura pas de match en direct en clair de la Ligue 1 sur TF1. On attend de connaître le calendrier officiel de la LFP pour annoncer la date de lancement de la chaîne. Mais elle sera lancée au mois d’août. Et on fera un autre point sur la distribution d’ici une dizaine de jours. Le prix sera aux alentours de 25 euros par mois. Nous tiendrons compte de la situation économique. Mais une chaîne à 25 €/mois, c’est un prix bon marché pour accéder à la Ligue 1. Et c’est en accord avec les droits TV payés à la LFP », a lancé, lors d’une visio-conférence devant la presse, le président de Mediapro, qui espère que sa nouvelle chaîne atteindra les 3,5 millions d’abonnés, dans l’objectif de devenir un média rentable.

Bouton retour en haut de la page
Fermer