TV

TV : Amazon confisque la L1, ça crie au scandale

Depuis le début de la saison, Amazon et Canal+ se partagent toutes les images de la Ligue 1. Au grand dam des chaînes gratuites, qui ne peuvent plus diffuser les résumés du championnat…

L’année dernière, Mediapro avait déjà fait le choix de conserver toutes les séquences de la L1, sans les rendre accessibles pour les émissions mono-thématiques comme Téléfoot ou le Canal Football Club. Une première dans l’histoire de la télévision française qui n’avait pas trop choqué, sachant que le fiasco Mediapro avait vite pris le dessus. Mais cette saison, l’affaire se répète, puisqu’Amazon a choisi de réserver les images de la L1 pour ses abonnés Prime, lors de l’émission Dimanche Soir Football. Ce qui signifie donc que les résumés de matchs ne sont plus accessibles, en dehors de « la minute trente de droit à l’info ».

« C’est une aberration »

Un vrai scandale, selon François Pellissier. « C’est une aberration qu’on ne puisse pas montrer quelques images fraîches de L1 dans Téléfoot aujourd’hui. On ne peut même pas en acheter… C’est une erreur, cela ne changerait rien aux abonnements des uns et des autres ni à la valeur des droits. Ce n’est pas nouveau, cela fait quatorze ans que ça dure ! », balance, sur L’Equipe, le directeur général adjoint de TF1. Même son de cloche chez Canal+, où Hervé Mathoux était déjà monté au front il y a quelques jours. « Dans l’indifférence générale, la Ligue a décidé qu’il n’y aurait plus aucun accès aux images le dimanche en gratuit », avait lancé le présentateur du CFC, qui sait que sa chaîne avait mis son émission en clair en 2008, histoire de diffuser les images de la L1 en gratuit tous les dimanches.

« La création d’un lot spécifique dans les appels d’offres pourrait être une solution »

Pour éviter que ce problème se repose, Cédric Roussel propose un changement lors du prochain appel d’offres du championnat. « Je regrette qu’il n’y ait plus de magazine en clair avec les moments forts des journées de L1. La création d’un lot spécifique dans les appels d’offres pourrait être une solution à la mise à disposition de ces extraits pour une chaîne en clair », explique le député LREM, qui sait que tout cela fait le bonheur du streaming illégal…

Un commentaire

  1. Le scandale pour moi c’est devoir payer une “taxe”de 5 euros par mois à Amazon alors que je n’ai nullement envie ,a priori, d’acheter quoi que ce soit à cette entreprise.Je compte:5+13=19 multiplié par 12 mois=228(c’est bien sur 12 mois,non?)Cela veut-il dire qu’on devra raquer pour ne rien voir en juin,juillet,août?On appelle ça comment?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page