TV

TV : Amazon dévoile ses quatre premières recrues pour la L1

À quelques semaines du lancement de sa chaîne « Prime Vidéo Ligue 1 », Amazon se dévoile petit à petit en évoquant sa grande émission du dimanche soir et ses journalistes vedettes.

Le 1er août prochain, Amazon lancera officiellement sa chaîne « Prime Vidéo Ligue 1 » à l’occasion du Trophée des Champions entre le LOSC et le PSG. Cette première soirée sera d’ailleurs offerte à tous les abonnés au Prime d’Amazon, comme l’émission du dimanche du soir, qui sera disponible chaque semaine gratuitement. Un programme qui sera central sur Amazon, comme l’explique Alex Green.

« Le coeur de notre offre, ce sont les matchs »

« L’émission du dimanche soir sera programmée à 19 heures pour revoir les meilleures actions du week-end et se préparer à l’affiche principale. L’heure du coup d’envoi du match du dimanche sera avancée à 20h45. Nous faisons ça pour permettre aux supporters de voyager plus facilement le dimanche soir, mais aussi pour les clubs et les joueurs qui préfèrent jouer un peu plus tôt. Pour un lancement, on n’a pas besoin de nombreuses émissions additionnelles. Le coeur de notre offre, ce sont les matchs. Après tout, c’est ce que les fans attendent », détaille le directeur général Europe de Prime Video Sport dans les colonnes de L’Equipe.

Amazon recrute Thibault Le Rol, Marina Lorenzo, Smaïl Bouabdellah et Julien Brun

Pour les matchs, par contre, l’abonné Prime devra souscrire à un nouvel abonnement de 12,99 € par mois, soit 18,98 euros au total. Histoire d’attirer les fans de foot, Amazon a déjà commencé son recrutement avec l’arrivée de quatre personnages bien connus des spécialistes. « Thibault Le Rol et Marina Lorenzo seront les présentateurs vedettes et Smaïl Bouabdellah et Julien Brun seront les principaux commentateurs. Nous annoncerons bientôt d’autres noms, avec des consultants », avoue Alex Green, qui ne prévoit pas d’accord de distribution avec Canal, vu que Prime Vidéo est déjà accessible sur plusieurs box internet, comme sur Orange, Bouygues, SFR ou Free.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page