TV

TV : Amazon ne restera pas, la LFP doit calmer Canal+

Nouveau diffuseur du championnat français, Amazon a obtenu les faveurs et la confiance de la Ligue de Football Professionnel. Mais rien ne dit que cette collaboration durera.

Pour expliquer le choix Amazon au détriment de Canal+, le président de la Ligue de Football Professionnel Vincent Labrune avait confié qu’il ne pouvait pas se permettre de laisser filer un potentiel diffuseur d’avenir pour le foot français. Seulement voilà, la société américaine n’a pas forcément l’intention de rester au-delà du contrat de trois ans. Tout dépendra de la rentabilité des droits acquis pour 250 M€ par an, prévient Stéphane Soumier.

« Le résultat d’Amazon en France est au mieux de 400 M€ par an. Cela veut dire que 250 M€, plus 25 ou 30 M€ pour la production des matchs, c’est plus de la moitié du résultat qu’ils ont investi. C’est un pari, a souligné le journaliste sur RMC. Personne ne doit croire qu’ils se disent : “on s’en fout, on rince gratis, on est en mode Qatar…”. Il faudra que ce pari soit rentable. Ce n’est pas Mediapro. Amazon, qui est une grande entreprise, va respecter le contrat. Mais est-ce que c’est vraiment un nouveau partenaire pour le football français ? Il est bien trop tôt pour le dire. »

Amazon pourrait aussi partir en courant

« Parce que le pari, c’est de dire : “Je vais amener plus d’abonnés sur ma plateforme grâce à Amazon Prime.” (…) Mais est-ce que le gars qui veut regarder Saint-Etienne, Lens ou Grenoble, qui a l’habitude d’acheter des bouquins sur La Fnac, va acheter sur Amazon parce qu’il est abonné à Amazon Prime ? Je ne suis pas sûr du tout, a poursuivi le spécialiste en économie. (…) Si dans trois ans, le pari n’est pas rentable, les mecs arrêteront. (…) Il faut être conscient qu’Amazon n’achète pas le foot pour le foot. Et depuis 15 ans, tous ceux qui ont acheté le foot pour autre chose sont partis en courant. » Autrement dit, la LFP ferait mieux de se réconcilier avec son diffuseur historique Canal+.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page