TV

TV : Après la L1, Amazon veut la Coupe de France

Sous contrat avec la Fédération Française de Football jusqu’à la fin de la saison, Eurosport et France Télévisions pourraient perdre les droits TV de la Coupe de France pour les années à venir. Les deux diffuseurs voient apparaître un sérieux concurrent avec Amazon et sa plateforme Prime Video, qui retransmet déjà la plupart des matchs de Ligue 1.

La Coupe de France pourrait connaître un changement important pour les prochaines années. Détenteurs des droits TV de la compétition jusqu’à la fin de la saison, Eurosport et France Télévisions, qui avaient obtenu une réduction de la Fédération Française de Football en raison du format adapté à la crise sanitaire, savaient à quoi s’attendre suite à l’avertissement de Noël Le Graët en janvier dernier.

Noël Le Graët avait prévenu

« L’appel d’offres va être lancé fin février. On ne gagnera pas moins d’argent », prévenait le président de la FFF, qui n’envisageait pas de descendre en dessous des 22 millions d’euros par an. « La Coupe de France est attractive, poursuivait-il. On assure tous les matches, sans report. Les clubs pros jouent le jeu. Les amateurs y sont évidemment très attachés. Le service public sera toujours intéressé et d’autres diffuseurs aussi. » Mécontent du traitement des diffuseurs actuels, Noël Le Graët était-il au courant de l’intérêt d’un nouvel acteur sur le marché audiovisuel ? C’est possible.

Car selon les informations de L’Equipe, Amazon compte participer à l’appel d’offres qui débutera la semaine prochaine. Ce serait l’occasion pour sa plateforme Prime Video de remplir sa grille en plus des dates de la Ligue 1. A noter que la FFF, qui envisage de modifier le découpage des lots, recherche un diffuseur payant qui s’alliera à une chaîne gratuite, ou qui lui sous-licenciera les droits achetés. France Télévisions pourrait par exemple rester dans la partie avec un nouveau collaborateur. Reste à savoir si d’autres chaînes seront intéressées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page