TV

TV : Christophe Jallet, la révélation de Téléfoot raconte son déclic

Nouveau consultant, Christophe Jallet fait déjà bonne impression dans ses analyses sur la chaîne Téléfoot. Pourtant, l’ancien latéral droit avait prévu d’autres plans pour cette saison.

Dans le gros recrutement opéré par la chaîne Téléfoot, Christophe Jallet fait partie des très bonnes pioches. Le nouveau consultant débute à peine sa reconversion et pourtant, les téléspectateurs apprécient déjà ses analyses pendant et après les rencontres diffusées. Une bonne surprise pour l’ancien latéral droit d’Amiens qui ne pensait pas atterrir sur un plateau de télévision dès cette saison. Son plan devait le mener vers un nouvel exercice sur les terrains. Mais ça, c’était avant la crise sanitaire.

« Devenir consultant ? Je n’en étais pas complètement persuadé mais je savais que cela restait une option, a confié Jallet à Girondins4ever. J’ai toujours eu un bon rapport avec les médias, on m’a toujours plus ou moins dit que je savais bien parler et que je passais bien. J’avais eu des propositions orales lorsque j’allais faire des plateaux TV ou des émissions, on me disait que si un jour, je ne savais pas quoi faire, je pourrais venir bosser chez eux. Forcément, j’y avais pensé un petit peu et là l’occasion s’est offerte à moi. Ce n’est pas forcément ce que j’aurais voulu faire cette année car j’aurais voulu continuer une année de plus. »

« Je m’éclate »

« Mais finalement, en y réfléchissant à tête reposée, après le Covid, en vacances, avec un peu moins d’envie, avec un projet sportif beaucoup plus flou et surtout aucune garantie sur mon physique, je me suis dit qu’il était temps de tourner la page et de passer à autre chose. Je voulais garder un pied sur le terrain quand même et ne pas quitter totalement le foot, car c’est un milieu de passionné, que je suis, on ne le quitte pas comme ça. Ça me permet de joindre l’utile à l’agréable car il est vrai qu’aujourd’hui, je m’éclate, je prends du plaisir. J’ai une super équipe autour de moi, que ce soit de consultants ou de journalistes, avec qui je m’entends très bien et qui me met dans les meilleures conditions possibles. Je me régale et je ne regrette pas mon choix », s’est réjoui le consultant, à l’aise dans son nouveau costume.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page