TV

TV : Eurosport et France TV n’ont pas payé, Le Graët en rigole

En raison du changement de format la saison dernière, les diffuseurs de la Coupe de France, Eurosport et France Télévisions, souhaitent réduire le montant des droits TV. Des discussions sont en cours avec le président Noël Le Graët, qui n’est visiblement pas inquiet.

Cette fois, le problème ne concerne pas la Ligue de Football Professionnel. Mais le sujet reste le même : de nouveaux diffuseurs français souhaitent réduire leur facture. En effet, Eurosport et France Télévisions n’ont pas payé la dernière échéance de la saison dernière pour les droits TV de la Coupe de France. Les diffuseurs de la compétition estiment qu’il faudrait revoir les montants prévus en raison du changement de format, les professionnels et les amateurs ayant suivi un parcours différent jusqu’en seizièmes de finale.

Selon L’Equipe, la Fédération Française de Football n’a donc pas reçu les 4,5 M€ attendus. Ce qui n’a pas l’air de trop inquiéter Noël Le Graët. « On est en discussion, pas en conflit, a réagi le président de l’instance. Cela se terminera rapidement. Ils veulent payer un peu moins. La Fédération a fait ce qu’il fallait. On ne l’a pas beaucoup souligné, mais cela a été très compliqué. On est parvenus à convaincre l’État pour pouvoir jouer. On a travaillé avec les ligues, les districts pour tout organiser… Ce n’était pas facile. On a tenu nos engagements sur tous les tours. »

« Qu’est-ce qu’ils veulent de plus ? »

« Ils veulent payer moins cher. Moi, j’aimerais qu’ils payent un peu plus… (sourires). Il est anormal que les diffuseurs contestent le montant des droits, a contesté le dirigeant. La Fédération a maintenu la Coupe de France dans de bonnes conditions en dépit des difficultés. La finale a opposé le deuxième (PSG) et le troisième (Monaco) de Ligue 1. Qu’est-ce qu’ils veulent de plus ? » Décidément, les diffuseurs n’ont pas fini d’enfoncer le football français.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page