TV

TV : La LFP craint la vengeance des clubs contre Téléfoot

Mis en danger par Mediapro, qui refuse de payer le versement des droits TV prévu début octobre, les clubs de Ligue 1 risquent de réserver un mauvais accueil à la chaîne Téléfoot. La LFP a donc lancé un appel à ses pensionnaires.

Pour le moment, la Ligue de Football Professionnel ne cède pas. Alors que Mediapro refuse de payer le deuxième versement des droits TV, et souhaite renégocier le contrat, l’instance dirigée par Vincent Labrune reste fermée à la discussion. Même la médiation sollicitée par le groupe espagnol auprès du Tribunal de commerce de Nanterre s’avère inefficace. D’où le courrier envoyé par Arnaud Rouger aux membres du conseil d’administration de la LFP et aux clubs de Ligue 1.

« (…) La LFP a bien fait, comme la procédure le commande, une proposition (validée par le Bureau) au mandataire ad hoc. Celle-ci a été suivie par une réponse de Mediapro qui a été totalement inacceptable au regard des incertitudes financières pour les clubs, a écrit le directeur général exécutif de la Ligue, dans un message relayé par L’Equipe. Nous avons donc fait application du contrat qui nous lie avec Mediapro et les avons mis en demeure de régler les échéances des 1er et 5 octobre, tout en activant la garantie donnée par la société mère du groupe Mediapro (le fonds chinois Orient Hontai Capital). »

La LFP menace

« Il reste alors deux possibilités, soit une issue favorable est trouvée avec Mediapro, soit ce n’est pas le cas, et il faudra envisager la reprise du contrat par d’autres opérateurs, a prévenu le dirigeant, avant de demander aux clubs de ne pas boycotter la chaîne Téléfoot dans les semaines à venir. Dans l’intervalle, nous nous devons bien évidemment d’être irréprochables malgré les difficultés rencontrées avec Mediapro et devons donc continuer à les accueillir tout à fait normalement dans les stades. » Il est vrai que les journalistes et autres employés de la chaîne n’y sont pour rien.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page