TV

TV : La Ligue et Mediapro, le tribunal leur laisse une dernière chance

Alors que la procédure de conciliation est arrivée à son terme, la Ligue de Football Professionnel et le groupe Mediapro ne sont pas parvenus à un accord. Mais le tribunal de commerce de Nanterre a décidé de leur accorder un délai supplémentaire.

Les clubs professionnels français ne sont toujours pas fixés. Le 4 décembre, date de fin de la procédure de conciliation, est pourtant arrivé mais la Ligue de Football Professionnel et Mediapro n’ont pas trouvé de terrain d’entente. Le conciliateur Marc Sénéchal a en effet échoué dans sa tentative de rapprochement entre les deux parties et n’a pas pu proposer de solution.

Mais selon les informations de L’Equipe, le tribunal de commerce de Nanterre a l’air de croire à une fin positive puisque la justice a décidé de leur accorder un délai de quelques jours supplémentaires pour s’entendre. Rappelons que le détenteur des droits TV de la Ligue 1 et de la Ligue 2, censés payer 814 M€ par an, a refusé de verser sa deuxième échéance (172 M€) en octobre et ne devrait pas non plus respecter son engagement en décembre. Le groupe sino-espagnol réclame une baisse des montants fixés en raison de la crise sanitaire, ce que la Ligue refuse catégoriquement.

Canal+ attend sagement

Pendant ce temps-là, les clubs accusent des pertes énormes et certains sont même en danger. Une situation idéale pour Canal+ qui attend l’échec définitif des discussions pour arriver en sauveur et rafler les droits à un prix avantageux. La chaîne cryptée aimerait effectivement récupérer la diffusion pour 600 M€ par an, plus des bonus pouvant porter le total à 700 M€. On serait loin de la somme promise par Mediapro, mais cette offre suffirait pour limiter les dégâts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page