TV

TV : Le foot ne fait plus rêver, Netflix accusé

Alors que le championnat de France traverse une crise sans précédent dans le cadre des Droits TV, le football est clairement en train de perdre du terrain.

Le foot reste le sport numéro un en France, et plus généralement à travers le monde. Beaucoup de personnes continuent de suivre l’actualité du monde du ballon rond. Mais de moins en moins de gens regardent les matchs en direct pendant 90 minutes. Déjà parce que les rencontres sont diffusées sur des canaux avec un accès difficile. Mais aussi parce que la nouvelle génération passe plus de temps sur les réseaux sociaux ou des plateformes de séries, comme Netflix, que devant la TV. Et c’est donc pour cette raison que le foot est moins suivi, comme l’explique Arnaud Simon.

« Le contenu foot est en concurrence avec plein d’autres contenus »

« Il faut faire une différence entre la vie ordinaire et l’exceptionnel. Bien évidemment, devant un grand évènement comme un match de l’équipe de France à l’Euro, on va tous se retrouver devant le direct. Mais dans la vie quotidienne, on n’a plus ce temps-là. On a moins de temps disponible pour regarder du sport en direct, donc on est de plus en plus sélectifs. On est là pour les très grands événements et le reste du temps, on va faire du picorage sur le sport, avec des résumés. C’est juste que mécaniquement, on n’a plus le temps comme avant. Mais il y a aussi un problème d’envie. Le contenu foot est en concurrence avec plein d’autres contenus. L’accès aux matchs, l’expérience n’est plus aussi engageante dans un match ordinaire… C’est un vrai sujet », dit, sur RMC, le CEO d’In&Out Stories, qui sait que le foot doit se révolutionner, un peu comme la F1, pour redevenir plus bankable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page