TV

TV : Le patron de beIN veut une guerre contre le piratage

Même s’il n’hésite pas à tomber sur ses nouveaux concurrents, comme DAZN ou Amazon, Yousef Al-Obaidly sait que son premier combat en tant que directeur de beIN Media Group est la lutte contre le piratage.

Yousef Al-Obaidly ne s’exprime pas souvent, mais quand il le fait, c’est tout en longueur. Présent à la conférence « Leaders », organisée à Doha lundi, le Directeur Général de beIN Media Group a dévoilé son avis sur l’avenir des Droits TV dans le monde du football. Si pour lui, la télévision restera le canal numéro un pour diffuser les matchs, devant l’OTT, le proche de Nasser Al-Khelaïfi sait surtout que les diffuseurs doivent éradiquer le piratage pour continuer à faire vivre le monde du sport.

« L’anti-piratage doit être une priorité »

« Nous avons des professionnels du droit et de la lutte contre le piratage qui travaillent 24 heures sur 24 pour protéger la propriété, qui est le fondement de l’industrie du sport et du divertissement. Si les pirates ne dorment pas, nous non plus. Il y a eu beaucoup de belles paroles mais pratiquement aucune action, et pourtant les données ne vont que dans une seule direction. En France, une récente étude anti-piratage a suggéré que 12 millions d’internautes français regardent le sport en direct illégalement. C’est plus de consommateurs que Canal+ et beIN Sports, les deux principaux diffuseurs payants réunis. Par ailleurs, Synamedia Analysis avait publié un rapport plus tôt dans l’année estimant le manque à gagner pour les ayants droit à 28,3 Mds$ de revenus chaque année en raison du piratage. Je vais donc me répéter avec la même force qu’en 2019 : l’anti-piratage doit être une priorité. Les directeurs généraux des fédérations, des ligues, des clubs et des diffuseurs devraient cibler ce danger et le crier sur tous les toits, en engageant leurs hauts responsables politiques dans le même sens », a lancé, via L’Equipe, Al-Obaidly, qui sait que le gouvernement français va essayer de prendre les choses en mains dans ce dossier avec la mise en place d’un projet de loi pour lutter contre le piratage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page