TV

TV : Les chaînes fêteront bientôt la mort du streaming

Véritable fléau pour les chaînes, le piratage est plus que jamais menacé. En effet, l’Assemblée nationale a adopté une loi contre la diffusion illégale d’événements sportifs sur internet.

Le moment tant attendu par les chaînes de sport est enfin arrivé. Ce mercredi après-midi, l’Assemblée nationale a adopté la loi contre le piratage. Ce projet portant sur « la régulation et la protection de l’accès aux œuvres culturelles à l’ère numérique » était réclamé depuis longtemps. En 2018, beIN Sports, parmi les diffuseurs touchés par ce phénomène, avait appelé les autres groupes à lutter contre le piratage. D’où la création de l’Association pour la protection des programmes sportifs (APPS) afin d’accélérer les démarches. Il aura fallu plus de temps que prévu à cause de la crise sanitaire qui a ralenti les différentes étapes. Mais finalement, la loi a officiellement été adoptée pour le plus grand bonheur des diffuseurs.

La chasse aux pirates est lancée

En effet, cette nouveauté permettra de couper rapidement l’accès aux contenus piratés sur internet. Il sera désormais possible de bloquer les adresses numériques grâce à des actions juridiques rapides. Et la sanction vaut aussi pour les sites « miroirs », utilisés par les pirates pour contourner la fermeture de leurs sites de streaming, et qui ne seront plus épargnés. Reste à savoir si cette loi sera bien utilisée par l’Arcom (Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique), le nouvel organisme chargé d’appliquer les mesures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page