TV

TV : Marie Portolano se moque des reproches de Pierre Ménès

Accusé de sexisme dans le document de Marie Portolano « Je ne suis pas une salope », Pierre Ménès a vu son image ternie et a dû quitter la chaîne Canal+, avant d’adresser des reproches à son ancienne collègue. Mais le moins que l’on puisse dire, c’est que la journaliste n’y prête aucune attention.

Ecarté du monde de la télévision, Pierre Ménès ne s’exprime plus qu’à travers son site. L’ancienne tête d’affiche du Canal Football Club a dû trouver un accord avec la chaîne cryptée pour mettre fin à leur collaboration après le sandale du documentaire « Je ne suis pas une salope ». Rappelons que la productrice Marie Portolano avait accusé Pierre Ménès de sexisme, d’où son image ternie et les critiques reçues par la suite.

Plus aucun contact entre eux

« J’aimerais vraiment reparler un jour à Marie de ça, réagissait le journaliste le mois dernier. Elle a des reproches à me faire, moi j’ai aussi des reproches à lui faire. J’ai eu de très bons souvenirs avec elle. Elle se confiait souvent à moi après les CFC, quand elle trouvait qu’elle ne parlait pas trop, quand elle avait peur de ne pas être reconduite la saison d’après. J’ai toujours été un soutien pour elle. Ce que je regrette, c’est qu’elle m’ait balancé cette histoire de jupe cinq ans après dans l’interview, sans même me prévenir qu’on allait parler de ça. »

Dans un entretien accordé au Figaro ce jeudi, Marie Portolano a eu l’opportunité de lui répondre. Mais le moins que l’on puisse dire, c’est que cette dernière a déjà tourné la page depuis longtemps. « Les reproches de Pierre Ménès ? Je n’ai rien ressenti, a-t-elle répondu. En fait, je n’ai rien à dire à ça. Si l’on s’est rappelés ? Non. » Désormais animatrice du « Meilleur Pâtissier », la présentatrice de M6 a effectivement d’autres priorités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page