TV

TV : Mediapro a tenté un coup de poker en Arabie Saoudite

Malgré d’âpres négociations depuis le mois d’octobre, Mediapro et la Ligue de Football Professionnel ne sont pas encore parvenus à un accord sur les Droits TV de la Ligue 1.

Initialement, le tribunal de commerce de Nanterre devait rendre son verdict le 5 décembre dernier dans l’affaire qui oppose la maison mère de la chaîne Téléfoot à la LFP. Mais faute d’accord entre toutes les parties, un délai supplémentaire a été accordé au conciliateur. D’ailleurs, Marc Sénéchal s’exprimera devant le conseil d’administration de la Ligue jeudi. Pour faire de grandes annonces ? Pas vraiment, selon L’Equipe : « Compte tenu de la complexité des discussions, il est peu évident qu’une solution soit trouvée d’ici à jeudi. Le conciliateur ne pourra pas faire beaucoup de révélations pour des raisons de confidentialité ». En attendant, Mediapro essaye de trouver une solution pour régler ce problème. Et d’après les informations de Romain Molina, le diffuseur du foot français, qui n’a pas payé ses échéances d’octobre et de décembre, a notamment demandé de l’aide en Arabie Saoudite.

Après le Qatar, Mediapro est allé voir l’Arabie Saoudite

« Indépendamment des évènements sportifs, il y a aussi la question des Droits TV en Arabie Saoudite. Ces derniers temps, il y a plein d’acteurs, d’entremetteurs ou même des boîtes ayant des droits qui sont allés toquer à la porte de Riyad. Dont Mediapro ! Car ils sont un peu sec… D’ailleurs, c’est une belle ironie, vu que Mediapro a travaillé pendant de longues années avec le Qatar et Al Jazeera. Et là, ils toquent à la porte des ennemis en demandant : ‘Est-ce que vous pouvez nous aider ? On cherche des liquidités’. Il y a beaucoup de gens qui sont venus voir les Saoudiens pour savoir s’ils étaient intéressés pour entrer dans le marché des Droits TV, en essayant de jouer sur l’antagonisme avec le Qatar. Mais la priorité de l’Arabie Saoudite, ce n’est pas de dépenser à tort et à travers sur le marché pour créer une nouvelle inflation. Eux, ils veulent les Droits TV domestiques. Ils se voient comme le grand pays du monde arabe, ils voient le Qatar comme un îlot, donc c’est un affront pour eux de voir que l’Arabie Saoudite n’a pas ses Droits TV, c’est Al Jazeera / beIN qui est le diffuseur de la Ligue saoudienne… Donc eux, leur mission c’est d’acheter les Droits TV pour la demande nationale. C’est ça la priorité », a avoué, sur Youtube, le journaliste, qui estime donc que Mediapro ne sera pas sauvé par des investisseurs étatiques du golfe…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page