TV

TV : Mediapro – SFR, un accord perdant-perdant…

En conflit avec tout le football français pour ne pas avoir réglé ses derniers versements pour les Droits TV de la L1 et la L2, Mediapro traverse une énorme crise…

À cause du Covid-19, le groupe sino-espagnol est dans le rouge. En manque de liquidités pour honorer son contrat de diffusion avec la LFP, la maison mère de la chaîne Téléfoot cherche à renégocier son bail à la baisse. Mais sachant que la Ligue ne fera aucun cadeau, Mediapro fonce droit dans le mur. Surtout que ce souci avec la LFP n’est pas le seul pour le groupe de Jaume Roures en France. L’Equipe révèle effectivement que l’accord signé par Mediapro avec SFR en juillet dernier est une vraie plaie pour le diffuseur espagnol. Car si Téléfoot co-diffuse la Ligue des Champions et l’Europa League de manière gratuite, son deal avec le groupe Altice ne lui rapporte presque pas d’argent. Car si la maison mère de RMC Sport verse, seule, un chèque de 350 millions d’euros auprès de l’UEFA cette saison, la société de Patrick Drahi ne règle « aucun minimum garanti à Mediapro », tout en récupérant « l’intégralité du montant des abonnements à l’offre couplée RMC Sport-Téléfoot générés lors de cette première année de collaboration avec le nouvel acteur ». Et sachant que 200 000 des 600 000 abonnés à Téléfoot passent par SFR, Mediapro perdrait donc environ 4 ME par mois depuis son lancement en août dernier…

Mediapro – SFR, la mauvaise affaire

Alors que cet accord n’est prévu que sur cette saison, vu que RMC va perdre les Droits TV des Coupes d’Europe au profit de Canal+ et de beIN Sports en 2021, la balance va se renverser lors des trois dernières années du contrat entre Mediapro et SFR. Puisque de 2021 à 2024, « SFR devra alors rétrocéder à Mediapro un important pourcentage du revenu de chaque abonnement généré par son biais ». Enfin si le groupe sino-espagnol fait toujours partie du paysage audiovisuel français… Ce qui est moins sûr, sachant que tous les autres acteurs cherchent à mettre Téléfoot de côté pour revenir au fonctionnement d’avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page