TV

TV : Pierre Rondeau analyse l’échec d’Amazon

Détenteur des droits de la majorité des matchs de Ligue 1, Amazon a pour objectif d’attirer de nouveaux abonnés pour sa plateforme générale. Mais pour le moment, l’économiste Pierre Rondeau constate que le résultat n’est pas satisfaisant.

Même si le diffuseur Amazon refuse toujours de communiquer ses chiffres, de premières statistiques sont apparues cette semaine. Le cabinet NPA Conseil a en effet estimé à 1,4 million le nombre d’abonnés au Pass Ligue 1, sur les 10 millions d’abonnés français à la plateforme générale d’Amazon. Ce premier bilan peut paraître acceptable comparé à celui de Mediapro. Mais pour Pierre Rondeau, Amazon, qui souhaitait attirer du monde grâce au championnat français, ne peut pas s’en satisfaire.

« On va communiquer en disant que 1,4 million d’abonnés, c’est beaucoup plus que les 480 000 abonnés de Mediapro à la même période. Sauf que, détail très important, tu n’as que 360 000 nouveaux abonnés Prime, a souligné l’économiste sur RMC. Ça veut dire que l’immense majorité des téléspectateurs de la Ligue 1 était déjà abonnée à Prime. Quand je mets en avant la faible prise de pouvoir d’Amazon en France, c’est parce qu’ils n’ont attiré que 360 000 personnes grâce au produit Ligue 1. L’immense majorité avait déjà Prime. »

Amazon n’a pas encore atteint son objectif

« J’en ai discuté avec le directeur des sports d’Amazon en Europe, l’objectif, en récupérant les droits de la Ligue 1, était de capter des abonnés pour leur plateforme Prime, a ajouté le chroniqueur. Aujourd’hui, ils ont 10 millions d’abonnés en France, ça marche très bien. Sauf que les 250 millions d’euros investis (sur la Ligue 1, ndlr) servaient à capter de nouveaux abonnés à Prime, ils n’en ont gagné que 360 000. Dans le discours de la politique et de l’ambition commerciale, « prendre la Ligue 1 pour que les gens viennent sur Prime », ils n’ont eu que 360 000 nouveaux abonnés. » Rappelons que les stats relayées ne sont pas officielles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page