TV

TV : Thierry Henry est le plus heureux des consultants sur Amazon

Véritable star du paysage audiovisuel du football français depuis le début de la saison, Thierry Henry prend un énorme plaisir à analyser la Ligue 1 sur l’antenne d’Amazon Prime Video.

Dimanche, Thierry Henry sera au Stade Vélodrome pour parler du Classique du championnat de France entre l’OM et le PSG. Dans son costume de consultant, le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de France tentera une nouvelle fois de régaler les abonnés d’Amazon Prime Vidéo. Un objectif à sa portée et presque déjà réussi, sachant qu’il a convaincu tout le monde autour de la L1, grâce notamment à sa connaissance du football. D’ailleurs, si son style passe parfaitement auprès des téléspectateurs, c’est parce qu’il analyse les matchs avec l’oeil du coach et pas celui de l’ancien joueur.

« Choisir les bons mots pour faire passer le message du mieux possible »

« Je ne regarde pas la balle mais les 22 joueurs. Je ne suis pas les individualités mais l’ensemble pour voir tout de suite ce qui se passe sur le plan tactique. Je scanne et je dis : « Le match va se gagner ou se perdre là ». Parfois, je me trompe, bien sûr… Le coach peut changer quelque chose ou il peut y avoir une erreur. Mais il y a des choses flagrantes au départ d’une rencontre qui se vérifient en général. J’aime bien user d’images et j’ai mes expressions fétiches comme « il faut appeler un chat un chat » ou « il a oublié d’être bête ». Sans manquer de respect à personne, il faut essayer d’expliquer aux gens avec les bons termes. Parfois, je pars dans mon délire avec des expressions de footballeur… Je freine et j’essaye de choisir les bons mots pour faire passer le message du mieux possible », a avoué, sur L’Equipe, Henry, qui a Raynald Denoueix, ancien consultant de Canal+ dans les années 2000, comme référence en tant que consultant.

« Je reçois un accueil chaleureux dans tous les endroits où je me déplace »

En tout cas, si son arrivée chez Amazon en France a pu surprendre l’été dernier, Thierry Henry ne regrette pas du tout son choix. « J’avais reçu une proposition d’une autre chaîne française, mais j’avais déjà travaillé avec Amazon en Angleterre. Donc j’ai vite fait mon choix… Avec mes engagements avec l’équipe de Belgique, la chaîne CBS pour la Ligue des Champions, je me suis juste demandé si j’allais avoir le temps. Mais cela me permettait de me reconnecter avec la France, les stades, le public français… Je suis parti de France en 1999, on l’oublie parfois. Je ne revenais quasiment qu’avec les Bleus… Il y a eu une distance avec les médias français, pas avec les Français. La différence, c’est qu’aujourd’hui, il n’y a personne entre eux et moi. Je leur parle directement. Je suis agréablement surpris par les commentaires positifs depuis mon retour en France. Mais surtout, je reçois un accueil chaleureux dans tous les endroits où je me déplace. Je reviens le week-end en France, je vois ma famille, je parle de foot, je peux rigoler… Je revis ! », a lancé la star d’Amazon, qui s’éclate donc dans son rôle de consultant, en attendant peut-être de retrouver un bon projet en tant qu’entraîneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page