TV

Un jackpot au tirage, l’OM fonce vers son second titre européen

Bien lancé désormais à quelques encablures du sprint final, l’OM, après quelques péripéties, reste tout de même cantonné à sa place de dauphin du PSG et rêve à un sacre européen. 

L’Olympique de Marseille est lancé dans un exercice 2021-2022 assez insaisissable. Tantôt au-dessus dans le jeu et l’implication, les Phocéens baissent soudain le pied et passent du tout au tout d’un match à l’autre. Pourtant, il n’y a qu’à regarder les résultats de l’OM sur le papier pour s’en convaincre : pour l’heure, la saison tient toutes ses promesses et le club présidé par Pablo Longoria aura l’occasion de faire fructifier cela dans les un peu plus de deux mois qui restent à tirer. Le tout sera de ne pas manquer le coche au moment opportun.

Le tirage face au PAOK, une aubaine ?  

Et si cela passait par une victoire européenne à la fin de l’exercice ? Si la tâche ne parait pas non plus aisée, elle n’est cependant pas infaisable, loin s’en faut. Tombeur de l’écurie suisse du FC Bâle au tour précédent de la Ligue Europa Conférence, l’OM affrontera le PAOK Salonique en quarts de finale de la compétition continentale. Un tirage au sort qui parait assez clément pour Dimitri Payet et ses coéquipiers. C’est notamment l’avis émis par Karim Bennani Sur le plateau de La Chaîne L’Equipe. C’est limpide, pour le journaliste, c’est un Jackpot pour les Olympiens

« On est beaucoup à l’avoir déjà dit, il n’y a pas de meilleur tirage possible pour l’Olympique de Marseille. Tirer le PAOK et ne pas tomber sur le PSV Eindhoven, la Roma et Leicester, qui font partie de l’autre moitié de tableau. On peut le dire, c’est le Jackpot pour l’OM », a exposé un Karim Bennani qui parait tout particulièrement enthousiasmé par un tel tirage concernant l’OM, et difficile de le déjuger tant l’équipe grecque semble très largement à la portée du club marseillais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page