Vincent Duluc

Ang : Vincent Duluc sent la fin pour l’égoïste Cristiano Ronaldo

Efficace depuis son retour à Manchester United l’été dernier, Cristiano Ronaldo n’échappe pourtant pas aux critiques. Comme beaucoup de consultants anglais, Vincent Duluc estime que l’attaquant portugais nuit au collectif.

Cristiano Ronaldo, un problème plus qu’une solution pour Manchester United ? L’hypothèse prend de plus en plus d’ampleur en Angleterre, où de nombreux consultants jugent son rendement insuffisant. Il est notamment reproché à l’attaquant son manque d’investissement dans le travail défensif. Ou encore son incapacité à faire briller ses coéquipiers. C’est aussi l’opinion du journaliste français Vincent Duluc qui, après les déclarations du Portugais, persuadé de pouvoir jouer jusqu’à 42 ans, a accusé CR7 de se placer au-dessus du collectif.

Ronaldo ne pense qu’à lui

« Je n’y crois pas. Je trouve que ce qu’on voit de lui cette saison à Manchester United, c’est un peu problématique, a lâché le chroniqueur de la chaîne L’Equipe. J’ai une admiration extrême pour lui, pour la manière dont il s’occupe de son corps, sa manière de repousser les limites et de rester un buteur considérable. En revanche, je n’arrive plus à le voir s’intégrer à une équipe. On a l’impression qu’il s’en fiche un peu de l’équipe dans laquelle il joue. Ce qui compte, à l’image de son tweet, c’est qu’il ait marqué 47 buts dans l’année. »

« Les symptômes ? C’est que Manchester United joue mal avec lui. Il n’y a rien à faire, on n’arrive pas à bien jouer avec lui maintenant. Je trouve que c’est un peu problématique. Si Manchester United jouait bien sans lui ? On n’en sait rien mais il y avait plus de mouvements offensifs quand même, ça m’inquiète un peu. C’est un joueur exceptionnel mais son talent n’est pas contagieux », a critiqué Vincent Duluc, sur la même longueur d’ondes que les nombreux détracteurs de Cristiano Ronaldo en Angleterre, dont certains réclament déjà son départ.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page