Vincent Duluc

OL : Garcia supérieur à Bosz, la comparaison de Vincent Duluc

Battu par le Stade Brestois (2-1) mercredi, l’Olympique Lyonnais a quasiment perdu toute chance de disputer une compétition européenne la saison prochaine. Le club rhodanien avait pourtant l’effectif pour espérer beaucoup mieux, rappelle subtilement le journaliste Vincent Duluc, avec un tacle adressé à l’entraîneur Peter Bosz.

Cette fois, l’Olympique Lyonnais devra se rendre à l’évidence. Après la défaite à Brest mercredi, les hommes de Peter Bosz peuvent sans doute dire adieu au podium de Ligue 1 et à la course aux places européennes. Le club rhodanien compte en effet sept points de retard sur la cinquième place occupée par l’AS Monaco. Autant dire qu’il faudra un petit miracle pour espérer rattraper ce retard dans les cinq dernières journées de championnat.

L’OL a du mal à enchaîner cette saison

Un scénario très difficile à imaginer, surtout compte tenu de la statistique mise en avant par Vincent Duluc. « Nombre de fois où l’Olympique Lyonnais a enchaîné une deuxième victoire en Ligue 1 : deux », a rappelé le journaliste du quotidien L’Equipe sur Twitter, pour souligner l’incapacité des Gones à enchaîner après leur large succès face aux Girondins de Bordeaux (6-1) le week-end dernier. Puis le spécialiste s’est souvenu de l’équipe-type avec laquelle l’ancien coach Rudi Garcia avait dominé une première partie de saison.

« Rappel de la compo d’équipe de l’OL champion d’automne au PSG (1-0) il y a 16 mois : Lopes – Dubois, Marcelo, Denayer, Cornet – Thiago Mendes, Paqueta, Aouar – Kadewere, Depay, Toko-Ekambi. Effectivement, rien à voir », a ironisé Vincent Duluc, qui souligne en réalité la présence de nombreux joueurs toujours à la disposition de Peter Bosz. Autrement dit, l’entraîneur néerlandais ne parvient pas à tirer le même rendement que son prédécesseur avec un effectif assez similaire. Rappelons que l’Olympique Lyonnais avait terminé la saison dernière à la quatrième place, à seulement deux points du podium.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page