Vincent Duluc

OL-OM : La LFP paye son laxisme, Vincent Duluc s’agace

L’Olympico entre l’OL et l’OM n’aura jamais pu aller à son terme ce dimanche soir au Groupama Stadium. De grosses sanctions devraient être prochainement prises par la Ligue de Football Professionnel.

La fête a une nouvelle fois été gâchée ce dimanche soir lors d’un grand match de Ligue 1. Après seulement quelques minutes disputées, Dimitri Payet a été victime d’un jet de bouteille qui l’a atteint dans la tête. L’arbitre de la rencontre a immédiatement renvoyé les deux formations aux vestiaires et le match n’a jamais repris, malgré des annonces contradictoires. Ce lundi, il est l’heure pour les observateurs de tirer le bilan de cette soirée encore bien triste pour l’image du football français. Ce n’est pas Vincent Duluc qui dira le contraire, lui qui pense d’ailleurs que la LFP paye son laxisme après les sanctions infligées lors du match Nice-OM.

Vincent Duluc n’a pas apprécié les décisions de la LFP

Sur le plateau de La Chaine L’Equipe, le journaliste n’a en effet pas fait dans la langue de bois à ce sujet. « C’est ça qui est casse-bonbons pour rester poli. Cela fait trois mois qu’on sait que la manière dont Nice-Marseille a été jugée va rendre intenable toutes les autres situations. Si vous prenez ce qu’il s’est passé dimanche soir, qui est d’une gravité extrême, il se trouve que c’est un peu moins grave qu’à Nice-Marseille. Mais on ne peut pas accepter une sanction moins grave pour autant alors qu’il faudrait pourtant en termes de justice. Sauf que dans ce moment-là, ce n’est plus acceptable. Donc je pense que la Ligue est complètement prisonnière de ses premières décisions. Il va falloir faire autre chose. C’est une bonne chose cette fois-ci que l’Etat s’en mêle un peu », a notamment indiqué Vincent Duluc, pas tendre avec les décisions récentes de la LFP.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page