Vincent Duluc

PSG : Thiago Silva ou Koulibaly ? Vincent Duluc pose la question qui tue

En quête d’un potentiel successeur de Thiago Silva au sein du Paris Saint-Germain, Leonardo aurait déjà fait des avances à Kalidou Koulibaly, le roc du Napoli.

Dimanche dernier, lors de la qualification du club de la capitale pour les huitièmes de finale de la Coupe de France face à Lorient (1-0), Thiago Silva a porté fièrement son brassard de capitaine. Titulaire au sein d’une équipe bis, privée de Neymar ou Mbappé, le défenseur central a rayonné, avec même une passe décisive sur l’unique but de Sarabia. Une performance qui montre que l’international brésilien est toujours au top niveau malgré ses 35 ans. Sauf que pour l’instant, l’Auriverde est toujours en fin de contrat en juin prochain au PSG, et Leonardo ne statuera sur son cas qu’à l’issue du parcours en Ligue des Champions. En attendant, le directeur sportif planche sur d’autres dossiers défensifs, comme celui de Kalidou Koulibaly. Sur le départ à Naples, le Sénégalais aurait d’ailleurs reçu une proposition salariale de 12 millions d’euros par an de la part du PSG. Une idée plus ou moins validée par Vincent Duluc.

« C’est plutôt le pari sur trois ans qu’il faut envisager »

« Koulibaly, c’est mieux que Thiago Silva ? La question, c’est plutôt : ‘Est-ce que dans les trois ans qui viennent, il vaut mieux avoir Thiago Silva ou Koulibaly ?’. Aujourd’hui, Thiago Silva, je ne suis pas certain qu’il y ait un défenseur central meilleur que lui dans le monde. On peut toujours discuter sur Ramos ou Van Dijk. Il est sans doute dans les trois meilleurs actuellement. Peut-être que Koulibaly est aussi dans les quatre meilleurs. Ça se tient. Mais c’est plutôt le pari sur trois ans qu’il faut envisager… Et là, Koulibaly, ça aurait du sens », a lancé le journaliste de La Chaîne L’Équipe, qui sait que le PSG doit encore devancer les deux clubs de Manchester tout en convaincant le colosse de 28 ans de rejoindre la Ligue 1, alors qu’il rêve plus de la Premier League…

Bouton retour en haut de la page
Fermer