Vincent Duluc

Télé : La Coupe de la Ligue est morte, Vincent Duluc fait un constat terrible

Cette semaine, la Ligue de Football Professionnel a annoncé la fin de la Coupe de la Ligue, aucun diffuseur TV n’ayant souhaité acquérir les droits de cette compétition. Même si du côté de la LFP on affirme que cette épreuve pourrait renaître à l’avenir, si une chaîne se décide à payer pour cela, il semble bien que Strasbourg restera le dernier lauréat de ce trophée. Ce dimanche, évoquant dans son édito pour L’Equipe, la fin de la Coupe de la Ligue, Vincent Duluc estime que ce choix radical témoigne du peu d’intérêt que la LFP a pour les supporters et les spectateurs qui vont dans les stades. Car c’est la TV qui a finalement décidé de tuer cette épreuve.

Et le journaliste du quotidien sportif de s’expliquer. « On sait bien que tout le monde s’en fiche, de ce trophée de moins de trente ans d’âge. Il n’y a pas eu une larme, pas un discours avec une poussière dans l’œil, pas un regret pour accompagner dans l’oubli la finale de la fin de l’hiver, qui sauvait les saisons, parfois, ou apprenait à un club à gagner. La prochaine mise en sommeil de la Coupe de la Ligue, faute d’accord avec un diffuseur, souligne au fond combien le football moderne considère que ce qui ne peut pas être montré ne peut pas avoir lieu. Jamais son rapport à l’image n’a été aussi absolu : la Ligue 1 elle-même, à travers les multiples interdictions de déplacement, entretient cette tendance moderne qui vise à organiser un sport pour les téléspectateurs – auxquels sont réservés les ralentis du VAR – ou à ne pas l’organiser. Il n’y aura plus de Coupe de la Ligue parce qu’elle n’était pas indispensable, c’est vrai, mais l’argument était valable depuis le premier jour. Il n’y aura plus de Coupe de la Ligue, donc, parce que le football considère que jouer pour le public qui vient au stade ne suffit plus », écrit Vincent Duluc avec justesse. RIP Coupe de la Ligue, ton temps d’antenne est terminé.

Bouton retour en haut de la page
Fermer