Vincent Duluc

UEFA : La France va chuter, Vincent Duluc enfonce le PSG

Après les éliminations de ses deux représentants en Ligue des Champions, la France verra son ascension ralentie à l’indice UEFA. Pour le journaliste Vincent Duluc, le Paris Saint-Germain en est le principal responsable.

Longtemps critiqués pour leurs performances dans les coupes d’Europe, les pensionnaires de Ligue 1 ont apporté de bonnes surprises cette saison. Jamais la France n’avait récolté autant de points à l’indice UEFA. Mais cette tendance ultra positive sera désormais nuancée après les éliminations du LOSC et du Paris Saint-Germain en huitième de finale de la Ligue des Champions. Difficile de reprocher quoi que ce soit aux Dogues, logiquement battus par Chelsea (0-2, 1-2).

Le PSG jugé responsable

En revanche, Vincent Duluc ne se gêne pas pour enfoncer les Parisiens après leur défaite inattendue contre le Real Madrid (1-0, 1-3). « Celui qui transforme ce bilan et porte la responsabilité de l’absence française en quart de finale de la C1, où quatre pays seront représentés (Angleterre, Allemagne, Espagne, Portugal), mais pas l’Italie, c’est évidemment le PSG », a dénoncé le journaliste de L’Equipe dans son édito.

« Son naufrage à Madrid, il y a une semaine, est l’ombre sur le printemps qui approche, une ombre traversée par de nouvelles nuances, mercredi soir, de Lille à Turin, où Thomas Tuchel et Unai Emery, les deux tenants de la Ligue des champions et de la Ligue Europa, ont continué de nourrir, même de loin, même si longtemps après, même sans plus y penser, le débat sur la gouvernance du club parisien », a rappelé notre confrère.

« Mais si l’entraîneur n’était pas forcément le problème du PSG à leur époque, il ne l’était peut-être pas la semaine dernière non plus, même s’il y a un doute, et, par déduction, il serait tentant de penser que Paris se serait trompé sur absolument tout le reste, sur la manière dont on bâtit un club, d’abord, et une équipe, ensuite (débat en cours, bientôt la suite) », a conclu Vincent Duluc, prêt à dédouaner Mauricio Pochettino.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page