WTF

WTF : 17 ans, vraiment ? Guardiola s’interroge sur un adversaire !

Qualifié pour les demi-finales de la Ligue des Champions après son double succès sur le même score face au Borussia Dortmund (2-1), Manchester City a quand même eu du mal à contenir le jeune Jude Bellingham. Un talent si précoce que Pep Guardiola a du mal à croire.

Pep Guardiola vient d’avoir un coup de foudre. Déjà performant à l’aller, lorsque l’arbitre lui avait injustement refusé un but, le milieu du Borussia Dortmund Jude Bellingham a encore brillé contre Manchester City en quart de finale retour de la Ligue des Champions. Le jeune Anglais de 17 ans s’est offert un but magnifique, en plus de ses accélérations, de son travail à la récupération et du caractère affiché auprès de ses coéquipiers. De son banc de touche, le manager des Citizens Pep Guardiola n’en revenait pas. Lui qui se demande avec humour comment l’ancien joueur de Birmingham peut déjà évoluer à ce niveau.

« Je ne peux pas y croire »

« Peut-être que c’est un menteur, a plaisanté le coach espagnol en conférence de presse. Il est si bon à 17 ans, je ne peux pas y croire. C’est un joueur fantastique. J’ai vu une scène quand les défenseurs centraux ne lui ont pas donné le ballon et sa manière de crier, de demander le ballon à 17 ans, ça signifie beaucoup. J’ai parlé avec son coach Edin (Terzic) et il m’a dit : “Pep, ce que tu as vu sur deux matchs, c’est ce qu’il fait tout le temps à l’entraînement.” Donc ils ont un énorme talent. » Autant dire que l’on ne tardera pas à évoquer un intérêt mancunien pour Bellingham, recruté l’été dernier contre 25 millions d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page