WTF

WTF : Bordeaux victime de sa mesure anti-Parisiens

Afin d’éviter d’accueillir le Paris Saint-Germain dans un stade rempli de supporters parisiens, les Girondins de Bordeaux avaient réservé la vente de billets à leurs abonnés. Le problème, c’est que les acheteurs en profitent pour revendre les places.

Certaines équipes ont pu s’en apercevoir cette saison, on a parfois l’impression de jouer à l’extérieur lorsque l’on reçoit le Paris Saint-Germain ou l’Olympique de Marseille. Ces clubs massivement soutenus ont des supporters un peu partout en France. Et ces derniers n’hésitent pas à venir soutenir leur club de coeur en terre adverse. C’est pourquoi Bordeaux, bien avant la venue du vice-champion de France le week-end du 7 novembre, a d’abord proposé la vente des billets uniquement à ses abonnés.

Et pour leur permettre de remplir le Matmut Atlantique, le club aquitain a permis à ses fidèles d’acheter 10 places chacun, dont deux avec 30 % de réduction. Voilà comment ce jeudi, les Girondins n’avaient plus que 230 places à vendre pour leur stade de 42.000 sièges. Mais n’allez pas croire que Bordeaux a réussi son coup en empêchant les fans parisiens de débarquer. Car sur les réseaux sociaux, de nombreux acheteurs revendent leurs billets, avec une forte plus-value bien sûr.

Bordeaux menace

Du coup, le FCGB n’est plus certain d’affronter le Paris Saint-Germain dans une enceinte 100 % bordelaise. « Tout ce que nous voulons, c’est remercier les supporters pour leur fidélité et leur patience après une saison 2020-2021 compliquée, a expliqué le club à Sud Ouest. Nous voulons avoir un public majoritairement girondin, contrairement à ce qu’on a parfois vu quand le PSG, déjà, ou Marseille venaient à Bordeaux. La revente spéculative est illégale. Nous sommes très attentifs à ce qui va se passer. Nous n’excluons pas la possibilité de poursuites judiciaires. » Quoi qu’il en soit, la mesure prise a été un échec.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page