WTF

WTF : « Je suis fou », Savanier raconte son refus à Milan

Épanoui à Montpellier, Téji Savanier ne regrette pas sa signature à l’été 2019. Pourtant, le milieu de terrain avait refusé une proposition du Milan AC.

Après la montée avec le Nîmes Olympique, Téji Savanier n’avait pas tardé à se faire un nom en Ligue 1. Le milieu des Crocos avait tout de suite montré son talent pour terminer meilleur passeur du championnat dès sa première saison dans l’élite. Il n’en fallait pas plus pour attirer de grands clubs en Europe comme le Milan AC qui, à l’été 2019, lui avait transmis une offre concrète. Mais le natif de Montpellier avait déjà fait un choix étonnant.

« En fait, je suis surpris. Moi, joueur de Ligue 2, joueur de quartier, je fais une saison en Ligue 1 et il y a de grands clubs européens qui viennent taper à la porte, je suis très content, a raconté l’ex-Nîmois au podcast Hors Terrain. Mais moi dans ma tête, je n’avais qu’une idée, c’était Montpellier. Il n’y avait que Montpellier. L’offre du Milan AC ? J’ai dit non. Mon agent m’a dit : “Mais tu es un fou !” J’ai répondu : “Oui, je suis fou.” Moi mon rêve, c’était de revenir à la Mosson, de porter ce maillot et jouer devant ma famille. Pourtant, on me proposait beaucoup plus d’argent là-bas. Mais si je vais là-bas et que je ne suis pas heureux, ça ne me sert à rien. »

« Le plus important c’est de jouer au foot, d’être heureux, de voir mon fils, ma fille et ma femme venir me voir jouer dans les tribunes. Je suis l’homme le plus heureux. Même maintenant, le Milan AC me fait rêver. Le Milan, San Siro… Tu te dis “Waouh !” Mais à ce moment-là, pour moi c’était Montpellier. Je voulais jouer à la Mosson. Le fait de rentrer dans le stade avant les matchs, je ne sais pas si ça se voit mais je suis très heureux. Peut-être que personne ne peut ressentir ce que je ressens », a expliqué Téji Savanier sans le moindre regret.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page