WTF

WTF : Lemina et Aubameyang, Romain Molina sort les dossiers

Le Gabon a dû remettre à disposition de leur club Pierre-Emerick Aubameyang et Mario Lemina ces dernières heures. Le comportement des deux joueurs est remis en cause.

Cette Coupe d’Afrique des Nations a tourné court pour Pierre-Emerick Aubameyang et Mario Lemina. Les deux joueurs ont été remis à la disposition d’Arsenal et de l’OGC Nice. Ces derniers jours, ils avaient dû lutter contre une contamination à la Covid-19. Des séquelles obligeraient le Gabon à devoir s’en séparer le temps de la compétition. Mais d’autres rumeurs sont apparues ces dernières heures, indiquant que le départ de Lemina et d’Aubameyang était dû à un problème de comportement, eux qui auraient ramené des jeunes filles dans leur hôtel, le tout en état d’ébriété. Des rumeurs que les deux joueurs ont balayées sur leurs réseaux sociaux.

Romain Molina sort les dossiers contre Lemina et Aubameyang

S’il est difficile de connaitre le vrai du faux dans cette histoire, Romain Molina n’a lui pas hésité à tacler Mario Lemina, qui a annoncé sa retraite internationale, ne supportant plus les mensonges à son sujet. Sur Twitter, le journaliste a indiqué : “Rends l’argent et la voiture obtenus en échange pour venir à l’époque en sélection alors”. Voilà qui a encore fait parler et qui pourrait bien entrainer une réponse de la part du milieu de terrain niçois, surtout que Romain Molina a aussi commenté les rumeurs qui mettaient en cause le comportement d’Aubam et Lemina : “Ça me fait penser à la soirée privée d’anniversaire d’Aubameyang sur Paris sur le thème des ballons. On avait “pris” les téléphones à l’entrée (notamment pour les filles), t’avais certains coéquipiers à lui (Arsenal), et les mecs ont fini éclaté au sol avec leurs bonbonnes”. Affaire à suivre.

3 commentaires

  1. Connatd ils ont ete ecartes de la competition pour laisser passer le maroc…on ta paye combien..les francais ke journalisme de bas etage a laffut du moindre sou sans aucune Valerie morale….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page