WTF

WTF : Les journalistes à la CAN, Djamel Belmadi hallucine

Ce mardi 11 janvier, l’Algérie entrait en lice en Coupe d’Afrique des Nations avec un match qui l’opposait à la modeste équipe de la Sierra-Leone. Une partie qui ne s’est pas vraiment passée come prévu pour les Fennecs.

Sur un terrain difficile, l’Algérie de Djamel Belmadi n’a pu faire mieux qu’un match nul et vierge face à la Sierra-Leone. Un état de fait qui est loin d’être étranger à la prestation d’un certain Kamara, portier des Leone Stars. Si les conditions n’étaient pas simples, l’Algérie a tout de même eu de nombreuses occasions de faire la différence, mais l’imprécision semblait de mise ce mardi après-midi au Cameroun.

Et au sortir de cette rencontre frustrante pour les Verts, Djamel Belmadi s’est présenté, comme de coutume, devant la presse. Une conférence de presse qui nous a offert un moment plutôt insolite entre le technicien algérien et un journaliste Camerounais au sujet des conditions météorologiques du Cameroun par rapport à l’Algérie.

« Je ne sais pas si j’ai beaucoup insisté là-dessus en conférence de presse. J’ai juste dit qu’il fallait faire avec. À cette période de l’année, il fait très froid en Algérie. En Algérie, maintenant, qu’on joue à 14h ou à 18h, il fait froid. Aujourd’hui il faisait très chaud, très humide et ce n’est pas une excuse. Ça, cela pèse dans chaque organisme de chaque athlète et notamment pour des joueurs qui ont l’habitude de jouer, majoritairement, en Europe. Et vous êtes journaliste, vous n’êtes pas météorologue », a répondu Djamel Belmadi qui nous a offert un moment comme seul lui, avec sa gouaille habituelle, a le secret.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page