WTF

WTF : Mesut Özil détruit par un ancien coéquipier !

À bientôt 34 ans, Mesut Özil traverse une période compliquée. Déjà sous le feu des projecteurs à Arsenal, le champion du monde allemand continue de faire des siennes, cette fois au pays, avec Fenerbahçe.

Après une fin de parcours en eau de boudin du côté d’Arsenal, Mesut Özil a tenté de se relancer en signant à Fenerbahçe en janvier 2021. Son équipe n’a pas réalisé le début de saison espéré mais revient fort sur la deuxième place potentiellement synonyme de qualification pour la prochaine Ligue des champions. Champion d’Espagne il y a dix ans avec le Real Madrid, le meneur de jeu international en est déjà à huit buts et deux passes décisives cette saison en première division turque. Un ratio intéressant qui contraste avec un comportement pas toujours exemplaire, c’est peu de l’écrire.

« Özil avait des problèmes avec tout le monde », se souvient Monreal

Selon le quotidien sportif turc Fanatik, Mesut Özil a récemment été exclu de l’équipe première pour avoir exprimé son mécontentement au moment d’être remplacé lors d’un match. Un différend qui n’est pas sans rappeler les déboires qu’a connus le natif de Gelsenkirchen lors de son passage en Premier League. Au-delà d’un physique hélas très capricieux.

Dans une interview accordée à FourFourTwo, Nacho Monreal, son ancien coéquipier à Arsenal, aujourd’hui à la Real Sociedad (Espagne), est revenu sur les péripéties du champion du monde allemand chez les Gunners : « Özil était l’un des meilleurs joueurs de l’équipe, l’un des mieux payés, mais ils ont vu qu’il n’était pas au niveau requis. Le problème d’Özil, c’est qu’il avait des problèmes avec tout le monde. Ça s’est mal fini avec Wenger, il n’a pas joué les derniers matchs, puis Emery a essayé de le ramener et d’en faire notre leader (…) mais l’entraîneur a compris qu’il y avait d’autres coéquipiers qui étaient en meilleure condition. » Une sortie médiatique qui ne manquera pas de faire réagir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page